Musée des Arts Contemporains de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le lieu

Mac's-Le lieu

Installé au cœur de la Province de Hainaut, à quelques kilomètres des villes de Mons et de Valenciennes, le Grand-Hornu compte parmi les plus beaux lieux de patrimoine industriel néo-classique d’Europe et est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité depuis juillet 2012.

Cet ensemble monumental fut bâti au 19ème siècle par Henri Degorge, capitaine d’entreprise français tenté par l’aventure du charbon. Le site naît en pleine révolution industrielle dans une région qui est, à l’époque, la seconde place industrielle du monde !

Les débuts seront difficiles mais très vite les Charbonnages du Grand-Hornu vont devenir une des plus grosses entreprises houillères de la toute jeune Belgique produisant et exportant plus de 50% des besoins en charbon d’un grand territoire allant du Nord de la France au sud de la région parisienne.

Devenus symbole de l’industrie du charbon dans tout le Hainaut belge et français, ils seront aussi un fabuleux laboratoire technologique, social et humain. On invente à Hornu de nouvelles techniques d’extraction, de nouvelles machines utilisant la vapeur et on y installe le premier chemin de fer privé du pays pour soutenir le développement économique de l’entreprise.

On bâtit aussi un quartier, le coron, qui avec ses 450 maisons offre un confort de vie meilleur aux ouvriers des Charbonnages du Grand-Hornu. En effet, ces maisons sont bâties en dur, spacieuses, approvisionnées en eau chaude et bénéficient d’un jardin. On crée une école, une salle de danse, des commerces et un dispensaire…Autant de facilités dont aucune autre cité ouvrière proche ne pouvait se targuer.

L’après-guerre va plonger le Grand-Hornu dans un long sommeil quand est conclu le Traité du Charbon et de l’Acier (CECA) en 1954 pour rationaliser la production. L’exploitation industrielle s’arrête et le site est abandonné. Lorsqu’à la fin des années soixante une poignée de passionnés de patrimoine se battent pour sauver le site d’une destruction programmée, ce dernier n’est plus que l’ombre de lui-même dévasté par le temps et le vandalisme.

En 1971, l’architecte Henri Guchez assure définitivement son sauvetage en le rachetant. Il entame une première phase de rénovation et y installe ses bureaux.

C’est la Province de Hainaut qui entame en 1989 la seconde phase des travaux de rénovation. A cette époque, elle vient de racheter le site à l’initiative de Claude Durieux, actuel Gouverneur de la Province.

L’ASBL Grand-Hornu Images qui existe depuis 1984, y installe ses bureaux et poursuit sa triple mission : patrimoniale, touristique et culturelle. Elle inscrit le Grand-Hornu dans les grandes associations internationales de patrimoine et anime le lieu afin que le public le redécouvre.

Lorsqu’au début des années 90, la Communauté française décide d’installer son futur Musée des Arts Contemporains à Hornu, elle scelle la fin de la rénovation du Grand-Hornu. En développant le MAC’s, elle assure la remise en état de la partie du site qui restait à réhabiliter.

Depuis septembre 2002 et l’ouverture du Musée des Arts Contemporains du Grand-Hornu, le site s’offre à nouveau au regard du visiteur dans toute sa splendeur.

Après avoir été un des fleurons de l’industrie belge, le site du Grand-Hornu est aujourd’hui l’un des premiers lieux culturels de Belgique. Il connaît une nouvelle vie et accueille chaque année près de 75000 visiteurs en provenance de toute l’Europe.

video