Musée des Arts Contemporains de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Fred Biesmans « Choobaland »

21 juin-04 octobre

Fred Biesmans crée de véritables « instantanés de céramique », sortes de visions cristallisées qui invitent à une plongée dans des mondes miniatures faisant référence de près ou de loin à l’univers de la science-fiction et à ses décors futuristes.

Tailleur de pierre en restauration de monuments, il s’oriente très vite vers la sculpture. À ses débuts, il réalise dans différents matériaux (argile, terre cuite, plâtre, matériaux composites et bois) des sculptures portant le nom générique de Choobas qui sont, au niveau esthétique, un mélange d’organique et de mécanique, formes aérodynamiques s’apparentant à des formes du design. Aux alentours des années 2000, il commence à concevoir les petites scènes en terre cuite présentées dans l’exposition. Avec cette série intitulée Choobaland, il se tourne vers l’infiniment petit. “Elle est née, confie-t-il, au départ par manque de place, un peu comme Giacometti qui avait dû émigrer en Suisse pendant la Guerre, qui n’avait plus d’atelier et qui avait réalisé une série de sculptures qu’il pouvait ranger dans des boîtes d’allumettes”.

Fred Biesmans est né à Bruxelles en 1971. Ses œuvres ont été montrées notamment au MAC’s dans l’exposition collective S.F. Art, science & fiction (fin 2012 - début 2013). Récemment, deux expositions personnelles lui ont été consacrées : Choobaland (2014) au Centre d’art contemporain Chapelle du Genêteil, à Château-Gontier (France) et Fred Biesmans (fin 2014) au « Petit Musée » de La Chapelle de Verre à Ronquières (Belgique).