No Room for Regrets
20.12.20 > 18.04.21
Partenaire(s)

Johan Muyle. No Room for Regrets

 

Le MACS présente une exposition rétrospective de Johan Muyle, l’un des artistes belges les plus importants de sa génération. De ses modestes assemblages fabriqués avec l’aide des artisans des rues de Kinshasa à ses motos customisées en passant par ses peintures monumentales confiées aux peintres affichistes de Mumbai, l’œuvre de Johan Muyle s’est nourrie de ses nombreuses rencontres et collaborations à travers le monde. Les savoir-faire, les croyances, les rituels, les imageries et les contes populaires qu’il y découvre alimentent son intérêt pour l’altérité et sa foi en un humanisme pourtant maltraité. Par le biais d’assemblages motorisés, d’aphorismes cryptés ou d’œuvres performatives, Johan Muyle réalise des allégories énigmatiques qui nous interpellent sur l’état du monde et ses contradictions. Réagissant à l’actualité, il s’empare et détourne ainsi des faits divers et des événements historiques dans le but de dénoncer la vanité humaine, la barbarie des gouvernements et l’hypocrisie des religions et de la société du spectacle, mais aussi de montrer, comme le disait JeanLuc Godard, que « la civilisation est dans les peuples », en célébrant par exemple ces héros de la révolution et de la résistance que représentent à ses yeux les Mères de la place de Mai en Argentine ou encore les « Moustache Brothers » en Birmanie.

L’exposition No Room for Regrets a été conçue par l’artiste comme un parcours immersif et interactif à travers les principales périodes de son œuvre.

L’imposante installation Rien ne s’y oppose, réalisée en 2010 pour Le Creux de l’enfer à Thiers et aujourd’hui présentée pour la première fois en Belgique ouvre No Room for Regrets en occupant le hall d’accueil du musée : trois mannequins dotés d’attributs relatifs à différentes souscultures adolescentes y avancent sur des rails symbolisant le conformisme. Également considérée par l’artiste comme une référence à La Parabole des aveugles de Pieter Brueghel, Rien ne s’y oppose souligne les rapports qu’entretient l’artiste avec l’histoire de l’art belge. Pour faire suite à cette introduction, les deux premières salles du musée opèrent un retour dans le temps et accueillent plusieurs pièces emblématiques de l’œuvre de Johan Muyle comme Les Reines mortes (1988), L’Impossibilité de régner (1991) ou encore Angel et Angelo (1992).

L’artiste profite également de la spécificité des lieux pour instaurer un jeu avec l’architecture contemporaine de l’espace muséal, mais aussi avec celle, néoclassique, du site du Grand-Hornu. Ne rien dire, ne rien voir, ne rien entendre (1999) ou No More Heroes (2011), installées à l’extérieur, résonneront ainsi de manière particulière avec le site industriel alors que la salle-pont du MACS (plus de 40 mètres de long) prendra la forme d’une galerie de sculptures, instillant un dialogue étonnant entre Le Marteleur, pièce emblématique de Constantin Meunier, et les sculptures d’assemblages que Johan Muyle réalisa à partir de moulages de plâtres comme De Spinario - Le Tireur d’épine (2017).

Pour clore l’exposition, Johan Muyle agrandit à l’échelle de la dernière salle du musée l’œuvre Singin’ in the Rain (2008) et en accentue le côté spectaculaire pour en faire une installation monumentale mêlant sculpture d’assemblage et mise en scène cinématographique.

Enfin, deux performances seront réalisées par l’artiste à l’occasion du vernissage. La première compose un tableau vivant et rappelle sensiblement L’Amie du magicien (1989). La seconde intègre l’évocation de la crise sanitaire que nous traversons depuis l’apparition du virus Covid-19.

Filmées, elles seront ensuite diffusées pendant toute la durée de l’exposition.

 

Commissaire d'exposition : Denis Gielen

Dossier pédagogique et activité

MACS - Dossier pédagogique - Johan Muyle
pdf | 3.42 Mo
Télécharger
MACS - activité - Des assemblages animés
pdf | 779.77 Ko
Télécharger

Guides adulte et jeune public

MACS - Guide - Johan Muyle. No Room for Regrets
pdf | 2.51 Mo
Télécharger
MACS - Guide - Johan Muyle. No Room for Regrets - Jeune public
pdf | 2.9 Mo
Télécharger

Johan Muyle

Né à Charleroi en 1956, Johan Muyle vit et travaille à Liège et Bruxelles. Ses œuvres sont présentées dans des collections publiques et privées européennes et nordaméricaines. Il a également participé à des foires et biennales internationales d’art contemporain (São Paulo en 1998 et Milan en 2001, Poznan en 2010, et Szczecin en 2012). Ses nombreux voyages influencent sa pratique de la sculpture d’assemblage et engendrent des collaborations (Chéri Samba, les peintres affichistes de Bombay). La nature singulière du travail de Johan Muyle — qui combine vanités, carnavalesque, et humanisme — en fait un héritier de la tradition artistique belge et un de ses acteurs les plus représentatifs sur la scène internationale de l’art contemporain, comme en témoigne, entre autres, sa présence dans l’exposition La Belgique visionnaire au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles en 2005. Depuis 2007, Johan Muyle est responsable du département sculpture de l’École nationale supérieure des Arts visuels de la Cambre à Bruxelles.

Portrait Johan Muyle

Agenda lié à l'exposition

MACS - Exposition - Johan Muyle. No Room for Regrets
Atelier pour les enfants

Atelier Baz'art

07.02.21

En lien avec l'exposition No Room for Regrets, amuse-toi à réinterpréter et enchanter les objets de ton quotidien grâce à l'art de la lumière.

MACS - Agenda - Johan Muyle - activité pour les enfants - Carnaval
Carnaval pour les enfants

Le Défilé Burlesque

16.02.21

Rejoins-nous, le jour du Mardi gras, pour fêter le carnaval et participer à une parade bizarre !

Portrait de Johan Muyle - Saublains
Visite guidée

Visite guidée par Johan Muyle

07.03.21

Visite guidée de l'exposition No Room for Regrets par l'artiste Johan Muyle.

MACS - Johan Muyle  - No Room for Regrets - Atelier Baz'art - Activités enfants
Atelier

Atelier baz'art

07.03.21

En lien avec l'exposition No Room for Regrets, viens t'essayer à l'art de l'assemblage.

Tous les événements