Partager

À perte de vue
26.09.21 > 30.01.22

Léon Wuidar. À perte de vue

 

Pratiquant un art construit avec assiduité et quelques gouttes d’humour, dans la maison que lui dessina dans les années 1970 l’architecte Charles Vandenhove, pour lequel il réalisa également certaines intégrations artistiques, le peintre liégeois Léon Wuidar est l’auteur d’une œuvre aussi cohérente que surprenante à laquelle le MACS consacre, après le Museum Haus Konstruktiv à Zurich, une importante rétrospective qui réunira de nombreux tableaux, collages et carnets de dessins réalisés entre 1962 et aujourd’hui. Intitulée À perte de vue, l’exposition met en lumière l’immense labyrinthe de l’œuvre ainsi que la « rigueur souriante » d’un artiste jouant avec les lignes et les couleurs, les mots et les choses.